Pratiques de gestion bénéfiques des prairies > Ferme d’élevage San Blás

Ferme d’élevage San Blás

Ascensión, ChihuahuaAscensión, État de Chihuahua

 

Type de projet Projet pilote d’élevage financé par la CCE
Organisation Ferme d’élevage San Blás
Pays Mexique
Région Municipalité d’Ascensión, État de Chihuahua
Type de prairie Matorral semi-aride et pâturages halophytes
Nbre de têtes de bétail 420
Hectares 9,566
Langue Espagnol
Date de modification Août 2015

La mise en œuvre de pratiques de gestion bénéfiques sur la ferme San Blás visait à améliorer le système de pâturage et l’état des pâturages en vue de rehausser en fin de compte l’état de l’habitat de la faune locale. Avant le début du projet, l’exploitation comptait dix enclos, mais leur taille et le manque d’eau dans ces derniers ainsi que leur taille rendait difficile le pâturage en rotation. Pour cette raison, on a investi dans les infrastructures nécessaires à l’instauration de nouveaux enclos et d’abreuvoirs supplémentaires. Pour la mise en œuvre des pratiques bénéfiques, on a choisi la parcelle clôturée El Vallecillo, dont la superficie est de 2 962 hectares. Aux fins du plan de pâturage, on a estimé sa capacité de charge, examiné sa couverture du sol, installé les infrastructures requises et instauré le système de pâturage établi.

Pour sélectionner le meilleur site à diviser en enclos, on a parcouru la propriété et établi dans l’endroit choisi un régime de pâturage visant 13 enclos ceints par des clôtures électriques. Aux fins de sa mise en œuvre, on a installé des panneaux solaires et entrepris la construction des enclos. On trouve sur la parcelle El Vallecillo un ouvrage de retenue d’eau destiné au bétail. En mars 2015, avec les ressources investies par l’éleveur, on a commencé à creuser un puits pour alimenter en eau 80 % de la superficie de la ferme. Malheureusement, après avoir creusé jusqu’à plus de 120 mètres, on n’avait toujours pas trouvé d’eau, et l’ouvrage de retenue était asséché. De plus, on n’a pas pu utiliser les broussailles présentes sur l’exploitation El Vallecillo.

Pour ces raisons, le projet et le bétail ont dû être transférés à un autre site —la parcelle El 70— où l’on trouve de l’eau. On ne fera pas paître le bétail dans la parcelle El Vallecillo avant qu’on ait stocké de l’eau dans l’ouvrage de retenue ou qu’on puisse pomper de l’eau de l’autre puits qu’on a commencé à creuser après s’être rendu compte qu’on ne pourrait tirer de l’eau du premier. Les enclos aménagés, qui font environ 400 hectares chacun, ont reçu le bétail en pacage durant une période de 7 à 14 jours. Par ailleurs, on a installé des abreuvoirs pour les bêtes. En vertu du plan établi, on réduira progressivement la taille des enclos en déplaçant des clôtures portatives achetées grâce à des fonds de la CCE.